Particularité du Dollar

Par l'équipe Trader-Forex.fr

Les politiques liées au dollar sont menées par la FED. Celle-ci est très indépendante du gouvernement américain puisque les membres du conseil de la FED sont en place pour de longs mandats qui leur permettent de moins subir les pressions des gouvernements successifs.

Comme nous l’avons vu précédemment, l’objectif principal est de maîtriser l’inflation tout en favorisant la croissance économique. Pour cela, la FED utilise deux outils principaux :

  • les interventions directes sur le marché (Open Market Operations)

La FED effectue directement des achats ou ventes de bons du Trésor et de bonds. Dans la pratique, des achats massifs de ce type de produits favorisent la baisse des taux d’intérêt tandis que des ventes massives auront tendanceà les faire augmenter.

  • le taux d’intérêt cible (Federal Funds Target Rate)

C’est le taux d’intérêt d’emprunt que la FED offre aux banques qui lui sont liées. Chaque annonce de taux est très suivie par les marchés ainsi que le discours qui s’ensuit et qui donne des pistes pour les futures politiques à mettre en place. Dans les faits et pour faire simple, la FED augmente ses taux pour maîtriser l’inflation et les baisse pour relancer la croissance et la consommation.

Quant à la politique fiscale, qui concerne les dépenses publiques et la fixation des impôts, elle est dirigée par le US Treasury. Son rôle est plus important qu’on peut le penser car il possède l’autorité pour donner l’ordre à la banque fédérale de New-York d’intervenir directement sur le marché des changes en vendant ou achetant le dollar s’il considère que son taux de change est sur (ou sous) évalué.

Le dollar est la devise la plus suivie et la plus traitée sur le marché des changes. En réalité, le dollar est présent dans plus de 90 % du total des transactions sur le Forex. Son poids est donc considérable, ce qui explique du même coup l’importance des données chiffrées de l’économie américaine et des divers rapports sur les mouvements des cours.

Mais ce poids tend à baisser au fil des ans avec, comme nous le disions, la montée en force de l’euro en tant que monnaie de réserve dans les banques centrales. Cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir, d’autant plus qu’avec le relèvement progressif des taux d’intérêt en Europe, les investissements en dollars deviennent de moins en moins lucratifs. À cela, il faut ajouter certains événements qui ont entraîné une perte de confiance dans la solidité de l’économie américaine : attentats du 11 septembre, guerre en Irak… pour ne citer que ceux-là.

Une autre donnée à prendre en compte est le fait que de nombreuses devises émergentes sont « peggées » avec le dollar. Ce qui signifie que leur taux de change est fixe par rapport au dollar avec une autorisation de fluctuation au sein d’une bande plus ou moins large. C’est le cas notamment pour de nombreuses devises asiatiques dont le yuan.

Il arrive parfois que des ressions sur les marchés poussent les cours en dehors de ces bandes, ce qui provoque des interventions immédiates sur les marchés pour rétablir les cours au sein des bandes de fluctuation. Ces mouvements influencent énormément le cours du dollar sur les marchés. Dans le cas des devises asiatiques, beaucoup d’entres elles apparaissent sous-évaluées par rapport à l’économie et la croissance de leur pays. Ces derniers seront certainement amenés dans le futur à réévaluer progressivement leur monnaie ainsi qu’à diversifier leurs réserves, impliquant un affaiblissement de leur dépendance face au dollar et donc des ventes massives de dollars sur les marchés.

D’autres données doivent être prises en compte pour évaluer la valeur du dollar sur le marché, nous citerons entre autres :

  • les différentiels de taux entre les bons du trésor américains et les obligationsétrangères. En effet, les investisseurs auront tendance à placer leur argent sur les produits offrant les meilleurs taux de rendement, ce qui implique de forts mouvements sur le marché des devises compte tenu de la valeurélevée du ticket d’entrée sur ce type de produits.
  • Le dollar Index : les banques centrales ont tendance à se fier à cet indice pour évaluer la valeur globale du dollar sur les marchés plutôt que de se fier uniquement à l’appréciation ou la dépréciation du dollar par rapport à telle ou telle devise étrangère.

À noter, enfin, qu’il existe une forte corrélation entre le cours du dollar et celui de l’or. Ce dernier évolue en général dans le sens contraire du dollar puisqu’il est coté en dollars. En période d’incertitude sur les marchés, les investisseurs se reportent sur l’or, considéré comme une valeur refuge, ce qui aura tendanceà affaiblir le dollar.

Article provenant de: "Investir et gagner sur le marché des devises"