Indicateurs économiques

Par l'équipe Trader-Forex.fr

1 Atlanta Fed Index

La Fed d'Atlanta (une des 12 Fed Régionales) envoie un questionnaire à 500 entreprises industrielles pour les interroger sur les prévisions de leur activité, les carnets de commandes, les stocks… Elle calcule un indicateur qui est publié mensuellement, vers la moitié du mois suivant qui donne des renseignements sur l'évolution de la conjoncture dans une importante région des USA (le Sud-Est).

2 Balance Commerciale (Trade Balance/International Trade)

La balance commerciale représente la différence entre l'ensemble des exportations (total des biens et services exportés) et l'ensemble des importations (total des biens et services importés). Tous les pays publient mensuellement les données de leur balance commerciale. Les opérateurs analysent avec beaucoup d'attention les balances et surtout les composantes des balances commerciales des principaux pays pour obtenir une indication sur la conjoncture et l'évolution des devises.

En période de crise:

Si la balance est excédentaire (plus d'exportations de d'importations), cela signifie que les entreprises exportent plus et augmentent ainsi leurs chiffres d'affaires. Cette période de redressement est souvent accompagnée d'un taux de change favorable. Attention, un taux de change favorable est synonyme d'une monnaie faible! Or une monnaie trop faible, même si elle est bénéfique pour les exportations, n'est pas bonne pour l'économie. En effet, une monnaie trop faible s'accompagne d'une fuite des capitaux vers l'étranger.

Si, au contraire, la balance commerciale est déficitaire (plus d'importations que d'exportations!), les entreprises produisent et exportent moins ce qui renforce plus la crise. La banque centrale peut jouer sur le taux d'intérêt ou le taux de change pour renverser le consensus économique.

En période de croissance:

Si la balance commerciale est excédentaire, l'économie fonctionne bien mais attention au niveau du taux de change.

Si, au contraire, la balance commerciale est déficitaire, la production intérieure est inférieure à la consommation.

Aux Etats-Unis, par exemple, la balance commerciale est déficitaire: les Américains consomment beaucoup plus qu'ils ne produisent et sont, par conséquent, de plus en plus endettés. Leur monnaie référence leur permet d'être «dans le rouge» sans trop s'en préoccuper!

3 Balance des paiements/Comptes courants (Current Account)

La balance des paiements est un indicateur des conditions financières d'un pays, qui est au moins regardé à cause de la structure comptable de la balance elle-même; mais elle peut quand même donner des indications sur la stabilité d'une devise. Quant au compte courant, il est la mesure du commerce international d'un pays, en biens, services et transferts unilatéraux. Publié sur une base trimestrielle, avec les chiffres des exportations et importations, il montre les tendances du commerce extérieur.

4 Beige Book

Le Beige Book est un document rédigé par les économistes des différentes FED régionales avant chaque réunion du FOMC. Ce rapport est un document de travail qui fait la synthèse des dernières informations économiques collectées dans les 12 districts. Ce papier est très prisé par les marchés parce que c'est une radiographie détaillée des USA (environ 30% du PNB mondial) et parce qu'il peut donner des indications sur le choix de politique monétaire de la FED.

5 Blue Book

Les membres du FOMC reçoivent une douzaine de jours avant leur réunion le Beige Book, le Green Book et 4 jours avant la réunion du FOMC, ils reçoivent le Blue Book qui est un document préparé par le/les haut(s) responsable(s) de la FED qui analysent les options de politique monétaire en fonction des dernières informations disponibles et des prévisions à moyen terme. Par exemple Mr. Kohn, nommé par Bush comme membre du FOMC, était habitué à rédiger le Blue Book en qualité d'advisor.

6 BTM/SCHROEDER Index

Le BTM/Schroeder Retail Chain Store Index est un indice calculé sur les ventes des grandes chaînes de distribution aux USA. L'indice, qui tient compte des informations de 80 chaînes, est publié chaque fin de semaine (donnée de la semaine précédente). Il est un important indicateur du niveau de la consommation privée.

7 Challenger Report

Cette société de recherche est spécialisée dans le marché du travail et publie mensuellement des statistiques sur tous les licenciements annoncés dans le secteur privé. Les données ne sont pas corrigées des variations saisonnières et donnent une information précieuse sur le chômage, car elles anticipent les statistiques officielles du Ministère du Travail.

8 Chicago Purchasing Managers' Index (Chicago PMI)

Cet indice de diffusion est calculé en tenant compte des réponses de 200 “directeurs d'achats” localisés dans la région de Chicago – centre très important dans le secteur de la distribution, vu sa localisation géographique. Le questionnaire du Chicago PMI interroge les «Purchasing Managers» sur les nouvelles commandes, l'emploi, les stocks, les prix payés, la production…

9 Commandes de biens durables (Durable Goods Orders)

Les biens durables concernent tous les biens achetés dans le but d'être utilisés pendant plusieurs années. Il s'agit notamment des machines, outils ou encore des automobiles. Cet indicateur est certes un bon indicateur pour connaître l'évolution à venir de la production (la commande peut précéder de plusieurs mois la production effective du bien) mais il est également un bon indicateur de la confiance que les acteurs économiques témoignent dans l'avenir économique et la croissance du pays. En effet, les dépenses en biens durables ayant des influences sur plusieurs années sont prises le plus souvent dans un climat de confiance et de croissance attendue. Dans le cas contraire, les acteurs économiques n'hésiteraient pas à reporter voire annuler leur décision d'achat.

Pour être significatif, deux secteurs utilisés dans le «Durable Goods Orders» doivent être supprimés à savoir: l'armement et les transports. En effet, ces 2 secteurs sont extrêmement volatiles et la forte hausse d'un des secteurs peut entraîner une baisse ou un ralentissement globale des commandes de biens durables.

10 Confiance des ménages (Consumer Confidence)

Le «patronat» américain (CB) réalise une enquête mensuelle sur un échantillon de 5000 participants (consommateurs finaux) lesquels sont interrogés sur leur situation économique (emploi, revenus, consommation) et sur les perspectives au cours des 6 mois suivants.

Cette étude conduit à la publication, tous les derniers mardis du mois, du Conference Board Index, qui se décompose en deux sous indices: le sous indice de l'appréciation des consommateurs des conditions présentes de l'économie et le sous indice des perspectives futures. Le deuxième sous indice compte pour 60% de l'indice global.

Parallèlement au Conference Board, l'Université de Michigan publie également un indice de confiance des ménages tous les deuxièmes vendredis du mois avec une estimation préliminaire et une finale. Du fait qu'il soit publié plus tôt, l'indice de confiance de l'Université du Michigan est un indicateur avancé de la confiance des ménages mesurée par le Conference Board.

11 Confederation of British Undustry Surveys & Trends

La confederation of British Industry (CBI) publie tous les trois mois une enquête (survey) sur la situation britannique, qui répond à un questionnaire sur 17 sujets; une autre enquête mensuelle (Monthly Trend) est publiée avec la réponse à 5 questions, posées seulement à un échantillon d'entreprises industrielles.

Cet indicateur n'est pas corrigé des variations saisonnières, mais donne une bonne indication sur l'évolution de la production industrielle britannique.

12 Consommation des ménages (Consumer Spendings)

La consommation des ménages aux Etats-Unis, à l'exemple d'autres pays développés, représente une part importante de l'économie américaine, soit près de 60%. C'est un indicateur très important de la vigueur de l'économie. Cette statistique est publiée tous les trimestres par le Département du commerce en même temps que le produit intérieur brut mais également mensuellement.

Il existe un indicateur avancé de la consommation des ménages: les ventes de détail mensuelles ou Retail sales. Elles représentent 40% de la consommation globale des Américains. Cependant, il doit être manié avec prudence car il prend compte des composantes très volatiles. Parmi ces composantes volatiles, nous pouvons citer l'automobile (sujette à de fortes variations de prix d'un mois sur l'autre), le gaz et les produits alimentaires.

Cet indicateur est publié par le Département du commerce généralement au milieu du mois suivant la période considérée.

13 Constructions de maison neuves (Housing Starts)

Le nombre de constructions neuves est un bon indicateur de confiance des ménages américains. Cet indicateur mensuel, nécessite toutefois un lissage sur plusieurs mois. En effet, les mois d'hiver sont naturellement moins favorables à la construction de maisons neuves, ce qui s'explique aisément par les conditions climatiques.

La plupart des constructions étant financée par voie de crédit, le «housing starts» reflète également le niveau global des crédits accordés. Une hausse des crédits est favorable à l'économie dans son ensemble (dans le cas d'une économie non surendettée).

14 Green Book

Environ 5 jours avant chaque réunion du FOMC, les économistes de la FED de Washington envoient aux membres du FOMC un document réservé (non public contrairement au Beige Book) avec les prévisions de l'économie américaine, dans le cadre de l»économie mondiale.

15 Help Wanted Index

Le Help Wanted Index est un indicateur assez récent qui indique le nombre des annonces d'advertising de type «help-wanted», publié dans les 51 grands journaux US. Il est alors une bonne référence de la puissance du marché du travail.

16 IFO Index

L'institute fuer Wirtschaftsforschung (IFO) est un important institut de recherches économiques basé à Francfort qui publie mensuellement une radiographie de la situation économique allemande. Cet indice est obtenu en interrogeant 3200 entreprises manufacturières, 800 entreprises dans le secteur des travaux publics et de la construction, 550 qui opèrent dans le commerce de gros et 500 entreprises spécialisées dans la distribution au détail. Les questions visent la situation présente et celle qui est anticipée au cours des six mois suivants et l'indice est calculé sur une base de 100 (moyenne de la valeur de l'indice en 1991). L'indice IFO est très regardé par les marchés car il donne une indication claire de l'évolution de l'économie allemande qui pèse plus de 1/3 dans la production du PNB de l'Euro Zone. D'autres instituts de recherches européens publient des indices semblables pour les autres pays, mais ils ont une importance moindre en considérant le poids des PNB des différents pays.

17 Indice des prix à la consommation – IPC (Consumer Price Index – CPI)

Le «Consumer Price Index» (CPI) ou indice des prix à la consommation mesure le coût d'un panier donné de biens et services marchands au consommateur final. C'est un indicateur avancé de l'inflation.

Dans ce panier de biens et services, on retrouve des composantes très volatiles que sont les prix de produits alimentaires et de l'énergie, qui peuvent varier au gré des saisons et des événements géopolitiques. Il convient donc de prendre également en compte les prix à la consommation hors énergie et alimentation ou Core CPI (CPI Ex-Food & Energy).

Cependant, l'exclusion de l'énergie et de l'alimentation n'enlève pas complètement sa volatilité à l'indice des prix à la consommation. En effet, des composantes comme les prix des machines, du tabac, du transport aérien et des véhicules sont souvent sujets également à d'importantes variations d'un mois sur l'autre.

Le CPI et le Core CPI sont publiés par le Département du travail au milieu du mois suivant le mois considéré.

Deux cas peuvent se présenter:

En période de crise:

Si le CPI est supérieur au consensus (c'est-à-dire à la prévision du marché) alors on est en période de retournement de cycle. On a donc une période de profitabilité qui risque d'arriver. Ce retournement, s'il a lieu, est bénéfique pour le marché et tout particulièrement pour le marché des actions.

Si le CPI est inférieur au consensus alors, la banque centrale, pour éviter un renforcement de la crise, peut baisser ses taux pour essayer de renverser la tendance.

En période de croissance:

Si le CPI est supérieur au consensus, on est alors en présence de risques inflationnistes. Pour calmer le marché, la Banque centrale peut resserrer les taux en les rehaussant.

18 Indice des prix à la Production (PPI ou Producer Price Index)

Contrairement au CPI qui mesure l'inflation par le consommateur final, le PPI calcule la variation des prix de biens de production. Il s'agit notamment des secteurs minier, manufacturier, du gaz, de l'électricité, du secteur agricole et autres matières premières.

19 ISM ou Institut of Supply Management (ex NAPM ou National Association Purchasing Management Index)

Indice spécifique aux Etats-Unis, l'ISM donne un niveau de prix à l'achat de différents secteurs.

ISM Manufacturier: calculé mensuellement sur la base d'un échantillon de 300 entreprises de 20 secteurs manufacturiers différents, auxquelles on demande de préciser les conditions actuelles et futures dans 6 mois sur six sujets différents comme le niveau des commandes, prix d'achat, production, emploi, livraison des distributeurs, niveau de stocks. L'indice est publié avec ses différentes composantes pour fournir des informations sur l'emploi, les prix et la conjoncture en général. Il est donc très suivi par les marchés.

ISM Non Manufacturier: Il couvre 370 entreprises US dans 60 secteurs (comme l'agriculture, les mines, les constructions le transport, les communications, les commerces de gros et de détail). Il est un indice de non-composite, également très suivi par les marchés financiers.

Contrairement au CPI ou au PPI, l'ISM est le résultat d'une étude réalisée auprès des directeurs d'achats de grandes entreprises. Il ne s'agit pas d'une statistique industrielle ou économique.

Cet indice permet aux analystes d'anticiper la santé économique à venir de l'économie américaine. Un indice supérieur à 50 s'observe dans un pays en croissance. Inférieur à 50, le pays se dirige vers un état de récession.

20 Masse Monétaire M3

Les banques centrales publient mensuellement plusieurs statistiques sur les différents agrégats de la Masse Monétaire (M1, M2, M3, etc…). La statistique la plus suivie par les marchés et la M3 publiée par l'ECB (Banque Centrale Européenne). Celle-ci est une des variables importantes que l'ECB utilise pour déterminer sa politique monétaire. La masse monétaire est un indicateur de la liquidité et donc des risques d'inflation qui influencent les décisions monétaires.

21 NY Fed Manufacturing

C'est l'indice publié par la Fed de NY qui interroge 175 firmes de la région de New York sur les conditions économiques de leurs secteurs et de leur activité. Calculé mensuellement comme la différence entre les réponses positives (amélioration de la situation) et négative (détérioration) des interviewés (leaders de l'industrie). Une valeur positive indique une amélioration à prévoir dans les 6 mois qui suivent. C'est un indice avec une forte composante industrielle, vu la structure de l'Etat de NY. De plus, il est en forte corrélation avec le Philadelphia Fed Index et donne une bonne indication sur le Chicago PMI.

22 Personal Income and Consumption

Les statistiques sur la consommation et les revenus des consommateurs sont extrêmement importantes pour prendre le pouls de la conjoncture, surtout en tenant compte du poids de la consommation privée dans l'économie américaine (environ 2/3 du PNB) et dans les économies européennes (plus de 55%).

23 Philadelphia Fed Index

C'est un indice calculé par la Fed de Philadelphie dans son district, sur un échantillon de 120 grandes entreprises qui sont interrogées sur les conditions économiques de leur secteur et de chaque entreprise. Cet indice est publié avant le PM de Chicago et donne une indication sur la conjoncture, même si la corrélation entre l'indice de Chicago et l'indice ISM national et beaucoup plus forte.

24 PMI (Purchasing Managers Index)

Ce sont des indices des directeurs d'achats qui anticipent l'évolution du secteur manufacturier. Fourni par Reuters en association avec différents organismes nationaux, ils sont construits selon le modèle instauré par la NAPM américaine et publiés en Grande-Bretagne, France, Allemagne sur une base mensuelle. Leur caractère psychologique relève de l'état de confiance du secteur en question et permet de faire une première image chaque mois sur l'intégralité des secteurs économiques.

25 Production Industrielle (Industrial Production)

Chiffre de grande importance, car il anticipe le résultat du mois, la Production Industrielle montre le volume d'activité détaillé sur le secteur manufacturier, les mines et les secteurs d'intérêts publics, ainsi que sur différents marchés et secteurs industriels, sans compter les services ou les constructions. Aux USA, la PI est publiée vers le milieu du mois suivant: une valeur en hausse fait craindre une hausse des taux d'intérêts.

La PI s'accompagne d'une autre mesure économique: l'utilisation des capacités, calculée comme rapport en pourcentage entre la production effective et potentielle du secteur concerné. Une valeur en hausse et supérieure à 84% indique une hausse possible des prix du secteur, afin de satisfaire la demande supplémentaire avec des capacités de production limitées.

Au Japon, la publication de la production industrielle (en fin de mois suivant) s'accompagne aussi d'autres indicateurs comme les stocks et les livraisons d'entreprises, ainsi que d'une prévision à 2 mois ce qui fait que ce rapport est si important et suivi par les marchés.

Par contre, pour la Grande-Bretagne, la PI (publiée entre le 5-11 du 2éme mois suivant) n'a qu'une importance modeste, de même que la PI allemande (sortie entre 1-9 du 2éme mois suivant) qui inclut les constructions mais qui est soumise aux importantes révisions d'ordre statique.

26 Production Intérieur Brut – PIB (GDP ou Gross Domestic Product)

Sans doute, la statistique la plus connue au niveau mondial. Le GDP (ou PIB) désigne la production en services et en biens des pays. Cet indicateur permet notamment de comparer la «richesse» des pays. Comme avec le PIB, le GDP peut être scindé en plusieurs grands agrégats tels que les dépenses de consommation, les investissements des institutionnels ou bien encore les constructions résidentielles. L'analyse détaillée de chacun de ces agrégats apportera davantage de renseignements que l'étude de la statistique globale.

Interprétation:

On ne cherche pas à donner le montant exact du PIB. On calcule plutôt la croissance de celui-ci en pourcentage.

Que l'on soit en période de crise comme en période de croissance, une variation positive de l'indice est bonne si elle n'est pas excessive.

Une variation excessive à la hausse ou à la baisse pourrait engendrer soit une aggravation de la crise soit une augmentation des pressions inflationnistes.

27 Red Book

Publié chaque mardi à 14h55 CET, ce rapport montre les ventes de détail de quelques 30 grands magasins US, réalisées la semaine passée et par rapport au mois précédent. C'est toujours une prévision qui compte pour la demande des ménages, mais une mesure assez volatile, compte tenu des mois plus ou moins importants pour le commerce de détails.

28 Tankan

C'est la star des statistiques japonaises, car la plus complète et la meilleure à anticiper de l'évolution des conditions économiques du pays. Il sort au début du mois suivant la fin du trimestre de référence et il fournit une image d'ensemble très pertinente pour l'actualité mais aussi pour l'avenir à court terme. Le Tankan est calculé sur la base d'une enquête auprès de 9600 grandes entreprises cotées en Bourse. Elles répondent à 7 catégories de questions, soit de type indice de prix et du rapport offre/demande, soit de nature quantifiable, comme l'état de la production et des secteurs manufacturiers et non manufacturiers. Les marchés s'y intéressent comme indication de la politique monétaire future de la BOJ (Bank Of Japan). Une valeur plus forte que prévue de l'indice de diffusion témoigne d'un revirement inattendu de l'économie japonaise et de la possibilité que les taux de la BOJ ne baissent plus (ou même qu'ils repartent à la hausse) pour prévenir le risque inflationniste.

29 Taux de chômage (Unemployment Situation)

Les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis sont issus de deux enquêtes différentes, le Household Survey et le Establishment Survey, conduites par le Département du travail.

Le «Household Survey» (enquête auprès des ménages), réalisé auprès de 375000 entreprises, détermine le nombre de créations ou de destructions d'emplois mensuelles, appelé Nonfarm Payrolls.

Ces deux statistiques sont des indicateurs clé de l'activité économique outre-Atlantique. Les marchés leur accordent une importance particulière afin de déterminer la tendance dans les différents secteurs de l'économie. Par ailleurs, les données relatives au secteur manufacturier font l'objet d'une attention particulière sachant que ce dernier, en cas de bonne orientation, augure toujours le début d'un cycle économique.

Les chiffres de l'emploi sont publiés tous les premiers vendredis du mois suivant la période concernée.

Interprétation:

Ses variations permettent de suivre l'évolution de la conjoncture économique.

En effet, dans une période de croissance, si le taux de chômage est élevé, une baisse de ce dernier est positive et renforce l'économie en question. Si, au contraire, le taux de chômage est déjà faible et diminue à nouveau, cela peut paraître positif (surtout pour l'emploi!) mais cela ne peut engendrer que des pressions inflationnistes.

Dans une période de crise, une hausse du taux de chômage ne peut que renforcer la crise alors qu'une baisse permet d'inverser le consensus.

30 Ventes de détails (Retail sales)

C'est un indicateur très suivi par les marchés car il représente une première estimation de la valeur de la consommation des ménages, moteur principal de la croissance économique. Il se calcule chaque mois, à partir de données de quelques 13000 commerçants de détail aux USA et se publie entre le 11-15 du mois suivant.

31 ZEW

Le Zew est un sondage organisé par le centre homonyme de recherche économique européenne de Mannheim sur un échantillon de 350 analystes et investisseurs institutionnels. C'est un indicateur de confiance des investisseurs (investors confidence) qui concerne les 6 prochains mois. Il est calculé chaque mois comme la différence entre les réponses positives et négatives des participants à l'enquête et il est publié depuis 1992 vers le 15 du mois qu'il concerne. S'agissant d'un indice psychologique, son amélioration ne doit pas être prise comme un signe de relance économique, mais plutôt comme une mesure des attentes des investisseurs au sujet de la croissance économique. Il est un précurseur du principal indice allemand de Business expectations de l'institut IFO.

Source : Realtime Forex