Le Harami en croix

Par l'équipe Trader-Forex.fr

La structure en Harami en croix, est une variante du Harami où le 2 ème chandelier est un doji.

Le Harami classique est moins puissant que les étoiles, le marteau ou les avalements mais le Harami en croix est lui, tout aussi puissant que ces structures majeures de retournement.

Il peut être à la fois une structure de retournement à la baisse ou à la hausse.

Les éléments qui le caractérisent sont les suivants :

  • Le Harami doit apparaître à la suite d'une tendance qu'elle soit haussière ou baissière.
  • Le 1 er chandelier doit avoir un long corps.

Chandelier Japonais: Harami en croix

Le corps du 2 ème chandelier doit être un doji (ou presque) compris dans le corps du 1 er chandelier (mais pas forcement les ombres).

Dans le cas d'un renversement baissier comme sur cet exemple, une telle structure se forme lorsqu'à la suite d'une tendance haussière au lendemain d'une journée d'avancée, les cours ouvrent en baisse par rapport à la clôture de la veille et oscillent autour de l'équilibre pour enfin clôturer très près du prix d'ouverture à l'intérieur du corps du chandelier japonais de la veille. Cela montre une fragilité de la tendance en cours et qu'une forte incertitude règne sur l'évolution future du marché. L'issue de cette structure sera déterminante pour la suite de l'évolution des cours. Ici, le lendemain ils ouvrent en gap baissier, puis baissent fortement tout au long de la séance. La structure en Harami pouvait donc être validée.

Il faut noter qu'il faut parfois garder un peu de subjectivité en analyse technique et qu'un aussi petit corps que celui du 2 ème chandelier de l'exemple peut être considéré comme un doji tant il est petit.

Dans un Harami, plus le corps du 2 ème chandelier sera petit par rapport à celui du 1 er et plus la structure sera significative, le cas idéal est donc le Harami en croix qui est bien plus puissant que le simple Harami. En fait, le doji renforce le signe d'incertitude qui règne alors sur le marché.

Le Harami en croix, de par sa puissance supérieure à celle du Harami classique peut plus facilement donner lieu à une prise de position qui pourrait être engagée après la confirmation de la figure par le chandelier suivant. Le niveau d'invalidation pourra être placé sous le nouveau bas formé ou au dessus du plus haut selon le sens de la figure.

Toutes ces observations sont les mêmes pour un Harami en croix survenant à la suite d'une tendance baissière.