Introduction au Forex

Par l'équipe Trader-Forex.fr

Le Forex est le marché des changes aussi appelé marché des devises. Il tire son nom de la contraction des termes anglais «Foreign Exchange». C’est le deuxième plus gros marché financier mondial derrière celui des taux d’intérêt.

Avec la mondialisation et la forte augmentation des échanges internationaux, le Forex s’est considérablement développé et les échanges quotidiens sont maintenant colossaux. En 2010, selon l'étude triennale de la Banque des règlements internationaux (BRI), ils étaient de 4 000 milliards de dollars.

Avant 1944, il n'existait pas de cotation entre des devises comme à l'heure actuelle. Il était uniquement possible de convertir des devises en or.

En 1944 eut lieu la conférence de Bretton Woods réunissant 44 pays dans le but de restaurer une certaine stabilité économique mise à mal avec la crise de 1929 et la seconde guerre mondiale. La BIRD (Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement), la Banque Mondiale et le FMI (Fonds Monétaire International) furent créés à cette occasion. A l’issue des accords de Bretton Woods le dollar a commencé son règne hégémonique puisqu’il devint la seule monnaie convertible en or (35 $ l’once d’or) et les autres devises ont vu leur cours être fixé à +/- 1% par rapport au dollar.

Le 10 avril 1972, le Serpent Monétaire Européen (SME) est créé lors de l'accord de Bâle. Il a pour but de fixer des bandes de fluctuation de +/- 2.25% entre les devises de la Communauté Economique Européenne (CEE) et également avec le dollar. Les pays signataires espèrent ainsi se protéger contre les mouvements spéculatifs.

A la même époque, le dollar poursuit sa chute. En effet les Etats-Unis ont simplement besoin d’imprimer de la monnaie pour régler leurs importations libellées en dollars entraînant de fait une dévaluation du dollar. Malgré plusieurs dévaluations, les Etats-Unis sont obligés d’abandonner la fixité des taux de change des diverses monnaies par rapport à l’étalon dollar et adoptent un régime des changes flottants.

En 1979, le Serpent Monétaire Européen laisse place au Système Monétaire Européen. Les monnaies des pays de la CEE ne sont plus liées entre elles mais liées à l’écu, l’ancêtre de l’euro actuel. Les bandes de fluctuation restent de +/-2.25% par rapport à l’écu mais des dévaluations entre les monnaies et l’écu sont possibles.

Au début des années 90, suite à la réunification, l’Allemagne est très prospère et le Deutsche Mark a une place prépondérante dans le SME puisque dans la pratique il sert de référence aux autres monnaies. L’Allemagne augmente ses taux d’intérêts pour contrôler son inflation mais cela pose problème étant donné que les autres pays du SME (notamment le Royaume-Uni) sont eux en crise économique et souhaitent donc de bas taux d’intérêts. Cette situation n’est plus tenable et George Soros qui en est bien conscient short 10 milliards de livres sterling le 16 septembre 1992 dans le but de faire sortir la livre sterling du SME. La banque d’Angleterre n’arrivant pas à faire face, la livre sterling sort du SME et est dévaluée ce qui procure à Soros une plus-value de plus d’un milliard de dollars. Suite à cet épisode, George Soros est surnommé «l’homme qui fit sauter la banque d’Angleterre.

D’autres attaques spéculatives du même genre forcèrent les pays à élargir les bandes de fluctuation à +/- 15% et le SME pris fin lors de l’été 1993.

Le 1er janvier 1999, l’euro fait son apparition comme monnaie virtuelle en remplaçant les devises des 11 pays signataires sur les marchés financiers et il est mis en circulation le 1er janvier 2002 sous sa forme fiduciaire.

Malgré le fort développement de l'euro, le dollar garde son statut de monnaie hégémonique:

Part des différentes devises dans les transactions sur le Forex

Part des paires dans les transactions sur le Forex:

Part des paires dans les transactions sur le Forex